Le Spectacle Francigena

FRANCIGENA-BOSO-MYBER- AIDAS-03-2019 (2)

Le projet artistique « Francigena » – né d’une idée de Charles Myber, journaliste du patrimoine et Président de l’Association Renaissance de la via Francigena – vise la valorisation de ce chemin de 1800 km qui unit l’Angleterre, la France, la Suisse et l’Italie. La via Francigena, suit la route empruntée par Sigéric, pour se rendre à Rome en 990 afin d’y rencontrer le Pape Jean XV et recevoir de ses mains le Pallium, symbole de sa nomination d’archevêque de Canterbury.
Partie intégrante du patrimoine européen, cette voie, dite aussi « Chemin des Francs », joue un rôle de plus en plus important dans le cadre du tourisme culturel et durable ; c’est pour cette raison qu’une création théâtrale à échelle internationale nous a semblé une action plus que pertinente, voire nécessaire.
L’idée du projet est d’animer les différentes étapes du voyage des pèlerins avec des représentations proposées par des jeunes comédiens issus de quatre académies de théâtre parmi les plus renommées d’Europe. A partir de la description minutieuse faite par l’Archevêque Sigéric à son retour de Rome des soixante-dix neuf étapes de son voyage jusqu’à Canterbury, aujourd’hui conservée dans un manuscrit à la British Library, Carlo Boso auteur et metteur en scène de renommée internationale, écrira une chanson de geste site-specific centrée sur les aventures et les périples vécus par Sigéric et ses compagnons de voyage – tous personnages haut en couleurs – tout le long de la via Francigena.
La dimension internationale du projet sera mise en avant grâce à l’implication des élèves de quatre des plus importants centres de formation théâtrale en Europe : le National Theater, avec les élèves de Didi Hopkins (Angleterre) ; l’Académie Internationale des Arts du Spectacle de Versailles (France) ; l’Accademia Teatro Dimitri de Verscio (Suisse) ; et la Civica Accademia d’Arte Drammatica Nico Pepe de Udine (Italie).
Les élèves-comédiens en fin d’études de chaque structure, en vue de leur professionnalisation, seront impliqués dans la création de quatre troupes interdisciplinaires (danse, escrime, chant, mime et acrobatie) qui s’en donneront à cœur joie dans l’animation du chemin jadis emprunté par l’Archevêque. Les lieux de représentation, dans chaque ville-étape, pourront être des lieux conventionnels (théâtre, salle des Fêtes..) ou des lieux situés en plein air (parvis d’églises, de cathédrales, cours de châteaux, cours de fermes, halles de marché) qui seront ainsi transformés en lieux de représentation et de partage.

La production et la création des quatre performances seront assurées par les collaborateurs artistiques de l’Académie Internationale des Arts du Spectacle de Versailles. Une fois établi le canevas par Carlo Boso (mai 2019), le spectacle, créé par l’équipe française, sera également produit dans les trois autres pays (juin-juillet 2020) où il circulera suivant les routes du Chemin des Francs. Ce long voyage amènera les quatre compagnies à se rencontrer à Rome, où, à l’été 2020, elles se produiront en même temps dans quatre lieux stratégiques de la capitale italienne sur les planches des tréteaux de Commedia dell Arte.
Les objectifs prévus par le projet sont multiples, tout d’abord celui de permettre la découverte des protagonistes d’une des parties de l’histoire de notre Moyen Âge afin de mettre à l’honneur le patrimoine culturel européen commun en tant qu’expression de la diversité et de l’identité culturelle, à partir d’un réseau de routes tout au long desquelles l’identité et l’unité européennes se sont formées au cours des siècles.
Puis, celui de réussir à créer un mouvement citoyen, grâce à la mise en place de résidences sensées accueillir les troupes de comédiens destinées à animer les points d’étapes des promeneurs et des pèlerins.
Et enfin d’établir les bases indispensables à la professionnalisation des jeunes comédiennes et comédiens qui auront participé à cette extraordinaire expérience artistique humaine et culturelle.
Bien entendu, les actions envisagées pourront être rééditées annuellement, permettant ainsi de participer au développement de la Via Francigena, en synergie avec les actions prévues par Renaissance de la via Francigena et l’AEVF (Associazione Europea delle Vie Francigena), pour en faire un véritable atout culturel et touristique mais aussi développer son rôle potentiel de catalyseur du développement local. Le spectacle vivant sera également un atout pour la mise en valeur du patrimoine sur tout le tracé du chemin.
Aujourd’hui, l’Académie Internationale des Arts du Spectacle a pris contact avec les conseils départementaux et les villes en France afin d’établir la faisabilité de ce projet qui représente une véritable occasion de promouvoir les territoires.
La ville de Versailles par le biais de l’AIDAS sera partenaire et « Francigena » sera programmé dans le cadre du mois Molière 2020.
Nous vous remercions de l’accueil que vous voudrez bien réserver à cette création et ainsi nous permettre de l’inscrire dans une démarche créatrice des routes de pèlerinage.

Si ce projet vous intéresse prenez contact avec

Charles Myber, Chargé de mission à l’AIDAS qui assure la coordination du projet.
Tél : 06 62 49 O1 91 – charlesmyber@laviafrancigenaenfrance.fr

Publicités

«I love Francigena»

francigena_champlitte

Après le succès des journées en Italie, pour la première fois, «I love Francigena» arrive en France avec 4 samedis de marche entre Champlitte et Bucey-lès-Gy (Haute-Saône), dans la peau d’un pèlerin.

L’initiative, lancée par l’Association Européenne des Chemins de la Via Francigena (AEVF), a pour but de valoriser le parcours, sensibiliser le territoire, vérifier l’entretien et la signalétique. Ces quatre marches seront également l’occasion de découvrir le patrimoine culturel et naturel le long du sentier.

Programme :

Samedi 18 mai : Champlitte/Montot (13.5 km)

Samedi 25 mai : Montot/Seveux (14.1 km)

Samedi 1er juin : Seveux/Saint-Gand (12.55 km)

Samedi 8 juin : Saint-Gand/Bucey-lès-Gy (12.6 km)

Départ à 10 h, repas tiré du sac. Accueil café au départ et verre de l’amitié à l’arrivée (offert). Bus au point d’arrivée pour le transport jusqu’au départ. Evènement payant : 10 €/marche (bus, passeport du pèlerin, t-shirt, guide de la Via Francigena en Haute-Saône)

Informations

viafrancigena.champlitte@gmail.com – 06 88 33 23 29

Les Ambassadeurs de la via Francigena

flechage-via-francigena-haute-marne

Renaissance de la via Francigena en France travaille autour de Charles Myber à la mise en place d’un réseau porteur du renouveau de la voie à travers la France.

Les ambassadeurs sont celles et ceux qui contribuent à faire connaître la via Francigena par leurs actions ou simplement en témoignant leur attachement.

Que pouvez-vous faire ?

1) PROMOUVOIR la via Francigena auprès de vos proches et amis, et leur faire découvrir les sites sur la via Francigena,
2) PARTAGER vos visites sur les réseaux sociaux et parler de vos expériences,
3) RECRUTER de nouveaux membres en parlant autour de vous des Ambassadeurs de la via Francigena en France !

Rejoignez notre page Facebook

Prenez contact avec nous charlesmyber@laviafrancigenaenfrance.fr

Participez au rayonnement en utilisant les produits Renaissance de la via Francigena en France. Découvrez la boutique en cliquant sur ce lien

Mouthier-Haute-Pierre, sur la via Francigena.

Mouthiers-haute-pierre-Francigena-BenoitG

Mouthier-Haute-Pierre représente la Bourgogne Franche-Comté dans l’émission le village préféré des français 2019.

La commune est située à 15 km d’Ornans, le pays du peintre Gustave Courbet. Mouthier-Haute-Pierre est le dernier village de la haute vallée de la Loue juste à l’entrée des Gorges de Nouailles. Le village compte 323 habitants et culmine à 440 mètres d’altitude. On y a une superbe vue sur la vallée de la Loue depuis le belvédère de la roche d’Haute-Pierre. Les habitants de la communes s’appellent les Guillous !

« C’est un des joyaux de la vallée de la Loue. le village est posé dans un écrin de verdure. Quand on descend la départementale 67, et qu’on aperçoit notre village en fond de vallée, on ne peut qu’être séduit » explique fièrement le maire du village Romuald Maugain.

Découvrez Mouthier-Haute-Pierre en cliquant ici

POur voter cliquez ici

UNESCO : le dossier Francigena en France

charles-myber_clairvaux-via-Francigena

En 2012, j’annonçais ma volonté de monter un dossier de candidature pour que la via Francigena intègre le patrimoine mondial de l’UNESCO.

A la même époque, j’entrepris l’organisation de Rencontres sur la via Francigena en France, les premières se déroulèrent à l’abbaye de Clairvaux.

Le Conseil de Direction de la Commission Nationale Italienne pour l’UNESCO a exprimé un avis favorable à l’inscription dans la Liste de proposition nationale de la candidature de la « Via Francigena en Italie ».

Le Comité Français du Patrimoine Mondial (CFPM) a connaissance du projet mais tout reste à faire.

En France, Renaissance de la via Francigena en France mène une étude de faisabilité de la candidature depuis 2 ans. La base du travail est une stratégie de candidature de la Via Francigena autour d’une proposition générale pour tout l’itinéraire. De nombreux contacts  sont pris avec les villes et sites où passe la voie. Nous avons également besoin de l’engagement des régions et des départements.

Nous souhaitons une implication des populations dans le projet et valoriser les initiatives sous toutes les formes. Nous avons besoin du rayonnement de la Francigena sur les territoires. Le projet du Spectacle « Francigena » avec Carlo Boso est la première initiative dans ce sens.

Mais avant de se lancer pleinement dans ce projet il faut s’assurer que le budget de cette candidature soit assuré pour les quatre ou cinq années nécessaires à sa réalisation. Nous allons devoir trouver des partenariats.

Nous souhaitons multiplier en France les points de rencontre des différents acteurs du projet. Chaque étape doit faire rayonner la via Francigena.

L’ Association Européenne des Via Francigena doit coordonner le projet au niveau global et apporter son expertise aux différents pays .

De nombreux monuments le long du chemin en France sont déjà inscrits.

Vauban a transformé Calais en une Cité imprenable ! Le fort Nieulay, la Citadelle ou encore le Fort Risban sont des vestiges à visiter le temps d’une promenade. Le Beffroi de Calais est inscrit au Patrimoine de l’UNESCO. Sérieusement endommagée durant la guerre, un programme de rénovation a redonné à l’église Notre-Dame ses lettres de noblesse. La bâtisse a subi de nombreuses influences architecturales à travers le temps et en fait un lieu de visite incontournable. C’est le point de départ de la via Francigena en France

Arras est réputée pour ses deux magnifiques places baroques qui forment un ensemble architectural unique au monde, son beffroi et sa Citadelle, tous deux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Reims est reconnue par deux inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : la première rassemblant la Cathédrale, le Palais du Tau et l’ancienne abbaye Saint-Remi et la seconde les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne.

Avec deux cents monuments classés, une citadelle inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, le deuxième secteur sauvegardé de France, un patrimoine considérable, et l’un des mieux préservés, Besançon est sans aucun doute une cité d’exception.

Le dossier sera à l’ordre du jour de l’assemblée générale de l’AEVF à Besançon le 14 juin 2019.

Charles MYBER

N’hésitez pas à prendre contact

charlesmyber@laviafrancigenaenfrance.fr