Châteauvillain, sur la via Francigena

Francigena-chateauvillain_04_credit_photo_region_champagne_ardenne_patrice_thomasL’image de Châteauvillain (Haute-Marne) est, le plus souvent, associée à celle du parc aux Daims de 272 hectares qui fait le bonheur des promeneurs, mais il serait réducteur de cantonner la ville à ce seul atour. En effet, l’histoire de Châteauvillain, au long des siècles, ressemble à une véritable épopée qui mérite à elle seule le détour.

Inscrite dans la pierre de ses enceintes fortifiées du XIIe et du XIVe siècles, au pied de ses mâchicoulis, au sommet de sa vingtaine de tours (il y en avait autrefois plus de soixante), tout comme dans son labyrinthe de ruelles et de chemins de ronde, cette histoire étonnante ne demande qu’à se dévoiler. Coquettement blottie dans une courbe de la rivière Aujon, Châteauvillain est aussi la ville des jardins à fleur d’eau, nichés dans les anciens fossés creusés dans le roc calcaire.

Cette petite citée de caractère fait partie de l’Association Europèéenne  Via francigena

¨Pour en savoir plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s