Monseigneur Metz-Noblat et la via Francigena

Monseigneur Metz-Noblat cheminant sur la via Francigena à Mormant lors des Rencontres sur la via Francigena en France en 2016 avec Madame Lavocat vice Présidente du conseil départemental de la haute-Marne, Jacques Guy pionnier du renouveau de la via Francigena en France , Charles Myber et près de 200 pèlerins d’un jour.mormant-francigena-metz-noblat-lavocat-myber-guy <!– –>

Extrait d’un interview au journal La croix

« Il existe un besoin profond de l’homme occidental du XXIe  siècle de percevoir le but de sa vie. À la différence du simple touriste qui recherche la détente, le pèlerin cherche à atteindre ce but qui n’est jamais anodin.

Même si les motivations de départ ne sont pas forcément religieuses, le pèlerinage n’est pas qu’un exercice physique et matériel. Il est aussi cheminement moral et spirituel. Il introduit à un autre rapport au temps et à l’espace. J’ajoute que le bonheur n’est pas forcément au bout du chemin mais déjà sur son bord. Pèleriner, c’est apprendre à apprécier la beauté du monde qui est à l’image du créateur. »

Mgr de Metz Noblat, évêque de Langres

<!– –>

Publicités