Renaissance de la via Francigena

Chaque année qui commence constitue une promesse, une espérance… Que les drames de 2016 ne se reproduisent plus!…
La Renaissance de la via Francigena en France est en marche avec de nombreux résultats en 2016 :
L’exposition des photos de Benoit G sur la Francigena.
La marche pas à pas en Franche-comté.
Les Rencontres de la via Francigena à Mormant.
L’exposition des aquarelles de Jannina Veit Teuten à l’abbaye de Clairvaux.
L’adhésion de 6 communes françaises à l’Association Européenne Via Francigena et la mise en place d’une antenne à Champlitte.
L’implication de l’église de France dans le Renouveau de la via Francigena en la personne de Monseigneur de Metz-Noblat, évêque de Langres.
La sortie d’un carnet de route sur la via Francigena en Terre de France permettant une découverte de la voie sur son tracé français.
Une forte présence sur le web.

En 2017 de nombreux projets sont en préparation et grâce à vous, ils pourront permettre d’avancer pour la Renaissance de la via Francigena en France.

Nous devons également travailler à faire de ce grand itinéraire culturel européen une voie de Paix.

Belle année 2017

Charles MYBER

La Ville sous la ferté (Aube) rejoint l’AEVF

eglise-francigena-ville-sous-ferte

La Ville sous la ferté petite commune de l’Aube.
L’église est du 18ème siècle et contient des tableaux de valeur, des reliques de Saint-bernard et différents mobiliers de l’Abbaye de Clairvaux recueillis à la Révolution. On peut y voir en permanence une exposition sur les nombreux voyages de Bernard de Clairvaux.

Sur son territoire se trouve l’abbaye de Clairvaux. En 1780, on ne comptait plus que 36 moines ; à la Révolution les moines qui restaient furent dispersés. C’est en l’an 4 que Clairvaux et ses granges furent rattachées à la Commune de Ville sous la Ferté. Devenue propriété nationale en 1808, Napoléon 1er décida de la transformer en pénitencier.

Billet de Monseigneur Joseph de Metz-Noblat

calvaire-entre-villiers-suize-saint-loup-aujon_francigena-la-croix

Billet spirituel – Noël 2016

« Voici que la jeune fille est enceinte, elle enfantera un fils auquel on donnera le nom d’Emmanuel, c’est-à-dire Dieu avec nous ». (Mt  1, 23) C’est par cette citation du prophète Isaïe que l’évangéliste saint Matthieu montre que l’Ecriture s’accomplit dans la naissance de Jésus. Saint Jean dit : « Le Verbe s’est fait chair, Il a habité parmi nous » (Jn 1, 14) ; le mot grec employé signifie littéralement « planté la tente. » Pour le voyageur, ces mots résonnent de manière singulière. La tente n’est-elle pas en effet l’abri léger que l’on transporte avec soi pour aller d’étape en étape ? Si Dieu est avec nous, qu’Il plante sa tente parmi nous, alors Il marche avec nous ! Je dirais même davantage : Il est Lui-même le chemin (Jn 14, 6). Les croix dressées aux carrefours veulent nous redire cette certitude. Quand nous hésitons pour savoir s’il faut aller dans une direction ou dans une autre, le Christ s’offre à nous comme la seule direction : « Nul ne peut aller au Père sans passer par moi. »

Pèlerin, marche avec Lui, par Lui et en Lui.

Joyeux Noël !

+ Joseph de Metz-Noblat, évêque de Langres

Noël sur la via Francigena !

noel-calais-francigena

Point d’aboutissement d’un des plus grands chemins de pèlerinage de la Chrétienté, Rome cristallise la riche histoire de la chrétienté, des créations artistiques et architecturales qu’elle produisit au fil des siècles. Phare ultime de ce parcours, point de ralliement de milliers de pèlerins d’hier et d’aujourd’hui, la basilique Saint-Pierre. Préparons Noël en cheminant sur la via Francigena à la découverte des marchés de Noël, des produits du terroir, des artisans…

A Calais, chaque jour, dans une forêt magique plantée au pied du beffroi de l’Hôtel de Ville, découvrez la crèche de Noël, et bien d’autres surprises.

Le marché de Noël d’Arras est l’un des plus grands marchés de Noël au nord de Paris avec ses 130 chalets de bois.
Au cœur de la Grand’Place d’Arras, Place de style baroque-flamand exceptionnelle, il propose de nombreuses animations quotidiennes, des artisans de qualités et des surprises qui illumineront les yeux des petits comme des grands.

Le Marché de Noël de Reims est le 3e plus grand marché de Noël de France. 140 chalets vous attendent pour vous proposer spécialités régionales, artisanat, idées cadeaux et gourmandises. Dans une ambiance chaleureuse et familiale, il ravira les parents comme les enfants.

A Champlitte  le 7 décembre  Nombreux stands : foie gras, magrets fumés, huitres, escargots, fromages de chèvre, vins de champagne, pâtisseries, pain d’épice, chocolats…
Décorations de Noël, couronnes, sapins, bijoux, cosmétiques, cartes 3D, peintures, sacs, jouets en bois…

Anim’Ornans en collaboration avec la ville d’Ornans, l’association des commerçants et le café des arts, organise la 10ème édition du Marché de Noël de tradition à Ornans du 25 au 27 novembre. Venez découvrir la féerie de Noël, de belles surprises et découvertes vous émerveilleront

Un vent de magie soufflera Promenade Granvelle à Besançon, accueillant un décor féerique composé d’une cinquantaine de chalets en bois proposant produits du terroir, décorations, friandises, idées cadeaux et réalisations artisanales pour satisfaire les envies de chacun.Marché de Noël des Métiers d’Art Rencontres et découvertes d’artistes proposant de multiples créations : céramiques, bijoux, décorations pour des idées de cadeaux créatives et uniques !

De nouvelles informations chaque jour !

Ornans rejoint l’Association Européenne Via Francigena

ornans-benitg-myber

La vallée de la Loue se situe dans le département du Doubs, à l’est de Besançon.

La Loue, longue de 126 km, est une résurgence de la rivière Doubs.

C’est entre la source de la Loue et Ornans, capitale de la haute vallée de la Loue, que cette rivière présente le plus d’intérêt. En quelques 20 km, elle coule au fond de gorges souvent boisées.

Le panorama de plusieurs belvédères est remarquable. Des villages typiques sont installés le long de son cours.

La via Francigena suit la vallée, à Ornans, patrie du peintre Courbet qui y trouva souvent l’inspiration.

Vous pourrez y visiter un magnifique musée consacré à cet artiste.
Le  long de la Loue se dressent des maisons sur pilotis, la rivière en s’élargissant un peu plus loin forme le fameux « Miroir ».

La Ferme Courbet, ancienne propriété de la famille du peintre, date du XVIIIème siècle et a été entièrement restaurée dans le cadre du projet culturel « Pays de Courbet, pays d’artiste ». Elle mérite une halte.

Vous poursuivrez votre cheminement vers Lods, petit village au bord de la Loue, classé parmi les plus beaux villages de France. Puis vous arriverez à Ouhans où la Loue jaillit d’un important cirque rocheux de 100 m de haut. Faites un détour par Mouthier-Haute-Pierre ; ce village offre une jolie vue sur la vallée.

Le célèbre peintre réaliste Gustave Courbet est né en Franche-Comté, dans la petite ville d’Ornans. Une grande partie de son oeuvre évoque cette région où il venait souvent se ressourcer Aujourd’hui, Ornans rend hommage à cet enfant du pays grâce à un musée, installé dans la maison natale du peintre et une sculpture.

Les premières oeuvres de Courbet datent de 1841 et étaient essentiellement des autoportraits exposés à Paris. Mais les premiers vrais chefs d’oeuvre du peintre ont été réalisés à Ornans, où Courbet revient en 1849.

L’Enterrement à Ornans sera le premier scandale de Courbet, suivit par les Baigneuses en 1853. Cette représentation osée d’une femme nue, choqua énormément.

Le plus célèbre tableau est L’origine du monde en 1866.

On considère aujourd’hui que Courbet est l’un des premiers peintres modernes.

 

 

 

Pèlerinage sur la « Via Francigena » en direction de la Porte Sainte de la Miséricorde de la Cathédrale de LAON

laon-pelerinage-misericorde-francigena

Samedi 5 novembre à 13h15, 18 pèlerins se sont donnés rendez vous dans l’Eglise Saint Antoine de Cessières, ouverte aimablement par Madame Baulieu. Après un bref rappel de l’histoire de la « Via Francigena » – chemin de pèlerinage entre Canterbury et Rome – et un temps de méditation de l’Evangile, ils se sont mis en route sous un beau soleil d’automne.

Le chemin balisé par l’Association des randonneurs est très agréable entre zones boisées et champs : Cessières, Laniscourt, Ferme de Thierret et Clacy… Plusieurs haltes spirituelles ont ponctué la marche de 13 km, ainsi qu’une collation prise à l’entrée de Clacy…

Arrivés à Laon, les pèlerins ont quitté le GR pour gagner le Plateau en empruntant la grimpette Gaillot qui débouche sur le rempart Nord.

Le Père Matthieu Saur attendait les marcheurs à la Cathédrale pour les inviter à passer la Porte Sainte et à parcourir le Chemin de Miséricorde individuellement. Un temps de prière commune a clos ce beau pèlerinage dans la Chapelle de la Sainte Face.